Mes 3 petits bonheurs #4

14/04/2020 - Fashion Mode
L’année dernière à cette même période, j’étais également confinée à la maison… Non pas à cause de ce virus de m***** mais plutôt pour attendre la venue au monde d’un grand bonheur. Cette fois-ci, la donne est différente. Car comme me l’a dit mon chef: “je suis en télétravail”.
Ok ok… Donc mardi 17 mars, je suis allée au bureau (la dernière fois que j’ai pris le volant), j’ai pris mes dossiers (pas simple, il y a en a pas mal) et mon ordi portable. A 12h pile poil j’étais de nouveau chez moi, mes affaires éparpillées sur la table de la salle à manger.
J’avoue que cette journée là a été compliquée pour moi. Mais comme pour tous, je pense. Et depuis, une certaine routine s’est installée ici. Presque la même que d’habitude car la vie continue même si JE RESTE A LA MAISON.

Levée à la même heure, prendre un café avec chéri avant qu’il ne parte travailler (lui n’a pas le choix du télétravail), puis réaliser quelques tâches ménagères (la lessive ne se pend toujours pas toute seule depuis l’annonce du confinement), me préparer (ça, ça va beaucoup plus vite que quand je vais au bureau) et aller réveiller ma petite bouille de bonheur. C’est parti pour une nouvelle journée!

Outre le fait de passer plus de temps dans ma bulle, loin de toute agitation. Ce qui me surprend une nouvelle fois, c’est le silence qui y règne par moment. Comme un grand vide, une page blanche, libre d’y mettre toutes ses pensées.

Aussi, j’ai décidé j’ai décidé que ces moments de calme seraient propices à une réflexion positive. Je ne dis pas que c’est un exercice hyper facile mais en y mettant un peu d’énergie et de bonne volonté, on peut finir par soulever des montagnes…


Voici donc mes 3 petits bonheurs de la semaine #4

  1. ‘Bruncher’ avec mon beau-fils

  2. Démarrer une nouvelle lecture avec ma tablette ‘Kindle’

  3. Faire du tri et du rangement dans mon dressing

J’avoue qu’ici on grignote beaucoup… Et avec le week-end de Pâques et tout ce que la Poule a apporté aux enfants, c’est pas si facile de résister !

Mais il y a une coutume que j’ai mise en place depuis le premier week-end de cette période de confinement : c’est le brunch dominical.

Ce petit rituel du dimanche me permet d’atteindre 2 objectifs (et pas des moindres!):

  • Premièrement, il me permet de tenir plus longtemps sans ouvrir ni les placards à sucreries ni le frigo.
  • Et deuxièmement, ça fait tellement plaisir à mon petit beau-fils que ça serait un crève-cœur que de manquer ce rendez-vous ‘réconfort’ de la semaine.

Donc, chaque dimanche, pendant que mon fameux petit beau-fils donne le bib à son petit-frère, je m’active aux fourneaux pour préparer des pancakes, des œufs brouillés et du bacon grillé.

Recette des pancakes que j’utilise et qui a prouvé son efficacité tellement elle est simple :

  • Mélanger 6 cuillères à soupe de farine + 6 de sucre + 6 de lait
  • Monter 2 blancs d’oeuf en neige et les incorporer au mélange
  • Puis rajouter les 2 jaunes d’oeuf à la préparation

Pour ma part, je rajoute une petite lichette de lait pour diluer un peu la pâte. Mais il faut qu’elle reste bien épaisse.

Le blog de Gaelle: mode, loisirs et food pendant le confinement

Et après, je laisse la main au Papa des 2 loustics qui se charge de cuire les pancakes à la poêle (un peu comme les crêpes) pendant que je me charge de préparer les œufs brouillés et le bacon.

Recette des œufs brouillés :

  • Casser 6 œufs dans une poêle chaude et remuer régulièrement pour casser l’effet oeuf sur le plat
  • Rajouter 15 grammes de beurre et 30cl de lait tout en continuant de remuer à feu doux
  • Saler et poivrer
  • Et rajouter 15 grammes de beurre à la fin de la cuisson (moi je rajoute également un peu de coriandre ou autres herbes aromatiques en toute fin de cuisson)

Le blog de Gaelle: mode, loisirs et food pendant le confinement

Et voilà!! Y’a plus qu’à déguster (accessoirement ranger et faire la vaisselle) mais j’ai fait un heureux et ça, ça n’a pas de prix!

Après ça, vous me direz… Bin on digère pardi! J’en profite donc pour me replonger dans la lecture non pas de mon livre de Franck Thilliez, déjà terminé et digéré.

Chéri m’a offert, il y a quelques années, une tablette de lecture ‘Kindle’ me permettant d’emporter en vacances de bons bouquins sans avoir de poids littéraire dans ma valise.

En temps de confinement, elle est également très utile puisque mon libraire préféré, le Furet du Nord, subit également le plein fouet la fermeture du centre commercial. Mais ce n’est pas une raison pour se laisser abattre ! J’ai donc commencé un nouveau roman de Maxime Chattam cette fois-ci.

Vous me direz que c’est encore une fois plein de gaité toute cette lecture. Ah ah! oui c’est vrai qu’il y a plus drôle et plus fun mais moi ça me plaît! De toute façon quand j’ai envie de rire un peu, je reprends un de mes Biba

Le blog de Gaelle: mode, loisirs et food pendant le confinement

Le blog de Gaelle: mode, loisirs et food pendant le confinement Le blog de Gaelle: mode, loisirs et food pendant le confinement

Et d’ailleurs si vous avez des idées de lecture plus rigolote, allez-y c’est le moment de commenter!

Bon mais c’est pas le tout de se distraire. J’ai laissé traîner volontairement cette ‘corvée’ depuis plusieurs mois. D’abord parce que lorsque j’étais enceinte, j’étais plutôt concentrée sur un autre sujet. Et après lorsque Baby est arrivé, je me suis laissée happée par le tourbillon de couches, de biberons et autres purées…

Ceci étant, j’ai la chance de rentrer dans à peu près toutes mes affaires d’avant grossesse. Mais il est clair qu’au delà d’être passé de mode, toutes ne me plaisent plus autant qu’avant. Et SURTOUT elles ne sont plus en phase avec mon état d’esprit!

J’ai donc entrepris un grand ménage de printemps dans mon dressing.

Trier, ranger et mettre au rebut les vêtements que je n’ai pas porté depuis des mois. Et ceci en suivant la méthode déjà publié sur le compte Insta de Cité Europe et dispo dans la rubrique ‘Tuto&CO’ du site internet du centre commercial. Simple, direct et efficace. Parce que: non, le t-shirt qu’on adooooooore mais qu’on n’a pas porté depuis 2016; c’est sûr qu’on ne le reportera pas !

Je tiens juste à préciser que je n’ai pas bloqué 3 heures dans mon agenda de confinement hyper chargé mais j’ai pris 3 X 1h par jour. A chacun son rythme.

Plus qu’un tri dans le dressing, c’est également un tri dans la tête: faire de la place se passe aussi à l’intérieur. Et je pense que j’avais besoin de ce temps pour tourner une page de mon histoire. Et laisser la place à une nouvelle page blanche pleine de nouvelles et magnifiques expériences à venir!

Bref, ça ne me dit pas ce que je vais faire de tous ces sacs de vêtements en bon état pour la plupart… Je ne suis pas trop fan de revente en ligne. Je n’ai généralement ni le temps ni la patience. Et en cette période particulière, je penche plus pour en faire don à des associations.

Si vous avez des conseils à me donner sur une association locale ??

Le blog de Gaelle: mode, loisirs et food pendant le confinement Le blog de Gaelle: mode, loisirs et food pendant le confinement

C’est ça aussi le confinement, prendre le temps de faire du ménage dans sa maison comme dans sa tête!! Tiens, tiens, il y a d’autres dressing à trier également ici…


Voili voilou pour mes 3 petits bonheurs de la semaine dernière. N’hésitez pas à m’envoyer les vôtres!
En attendant le prochain article avec mes 3 bonheurs de cette semaine, prenez soin de vous et surtout #restonsalamaison

Articles similaires

MENU